Comment transformer un garage en chambre ?

Transformer un garage en chambre est un projet qui peut répondre à bien des envies. Découvrez dans cet article nombre d’éléments qui vous permettront de bien préparer ce projet et de le mener à bien sans mauvaises surprises. Travaux, coûts, démarches, on vous dit tout !

cloison chambre

Les gros travaux de transformation

Lors d’un projet de transformation, notamment dans le cas d’un garage, un certain nombre de travaux sont à prévoir afin que les surfaces de vie supplémentaires soient agréables et répondent aux attentes minimums en termes de confort et d’équipement.

La modification des ouvertures

Que ce soit des ouvertures vers l’extérieur ou vers l’intérieur, il se peut que certains travaux soient nécessaires pour transformer un garage en chambre.

En effet, à l’origine, le garage dispose automatiquement d’une grande porte permettant l’accès d’un véhicule, voire d’une porte de service et d’une ou plusieurs fenêtres selon la surface.

Si la porte de garage peut être remplacée par une baie vitrée dans des dimensions similaires, elle peut aussi être murée pour ne laisser qu’une simple fenêtre, voire un mur complet, notamment dans le cas d’une exposition au nord.

Mais il peut aussi être décidé d’ouvrir le mur porteur du garage pour de nouvelles menuiseries. Dès lors, de la création d’une porte-fenêtre supplémentaire donnant sur le jardin ou d’une porte intérieure donnant sur le logement (certains garages, bien qu’accolés, ne sont pas en accès direct depuis la maison), tout est possible. 

La création d’une dalle en béton

Dans certains cas, il faudra prévoir la réalisation d’une dalle béton. Cela sera en effet nécessaire si le sol de votre garage est encore en terre battue.

Cette dalle est indispensable pour, ensuite, recevoir votre revêtement de sol.

Si vous devez la créer, ce pourra être l’occasion d’y intégrer un chauffage par le sol si votre système est compatible. Ce sera aussi l’occasion d’apporter une bonne isolation pour que la future chambre soit confortable à tout point de vue.

Les travaux d’isolation

Pour ce qui concerne l’isolation, il faudra prendre en compte l’ensemble des surfaces, que ce soit les parois murales, bien entendu, mais aussi le sol et le plafond, voire le toit selon la configuration des lieux et le projet retenu.

  • Comme vu précédemment, pour le sol, cette isolation pourra être mise en œuvre en même temps que la dalle béton. Le cas échéant, elle sera à prévoir avant la pose des revêtements de sol.
  • Les parois murales, quant à elles, pourront être isolées par l’intérieur ou par l’extérieur.
  • Dans le cas d’un faux plafond, une isolation pourra facilement être mise en place entre le plafond d’origine et le faux plafond.
  • Enfin, si vous visez un plafond de type cathédrale, c’est la toiture qui devra être isolée, là encore avec des options de mise en œuvre par l’intérieur ou par l’extérieur.

Les travaux de cloisonnement

Des cloisons peuvent aussi être installées dans votre nouvelle chambre, notamment si vous envisagez de lui associer un dressing ou une pièce d’eau afin de créer une suite parentale.

Ces cloisons peuvent être fixes ou mobiles, pleines ou ajourées, opaques (plaques de placo) ou translucides (briques de verre). Les possibilités sont nombreuses et pourront ainsi répondre à toutes les envies d’aménagement.

Le faux plafond

Pour la réalisation d’un faux plafond esthétique, il existe, là aussi, différentes solutions.

Les plus courantes sont les plafonds suspendus ou autoportants. Mais il est également possible d’envisager un plafond tendu.

Les travaux d’électricité

Bien entendu, il sera assez rare que le garage dispose déjà de l’ensemble des installations électriques attendues dans une chambre. Ainsi, il faudra à la fois revoir l’emplacement des prises, interrupteur et point de lumière existant et ajouter les éléments manquants.

En effet, la chambre pourra avoir besoin de plus de prises de courant et d’un point de lumière complémentaire. 

Finalement, pour répondre aux normes, cette chambre devra disposer des installations suivantes :

Travaux

Equipements nécessaires

Points de lumière

– 1 point de lumière, au moins, placé sur le plafond

– 1 interrupteur associé, au sein de la pièce, placé à une hauteur de 90 à 130 cm du sol

Prises de courant classiques

– 3 prises de courant de 16 A, au moins, placées en périphérie de la pièce et à moins de 130 cm du sol

– 1 prise de courant de 16 A à proximité immédiate de l’interrupteur du point de lumière

Prises de communication

– 1 prise RJ45 placée à proximité d’une prise de courant de 16 A et à moins de 130 cm du sol

– en option selon le réseau en place : 1 prise TV à proximité d’une prise de courant 16 A et d’une prise RJ45 et à moins de 130 cm du sol

Les travaux de plomberie

Selon votre projet, il se peut que quelques travaux de plomberie soient également nécessaires. Ce sera le cas si vous envisagez, par exemple, une suite parentale avec une pièce d’eau.

Les travaux seront plus ou moins conséquents selon que le garage dispose ou non d’un point d’eau (que ce soit pour alimenter un évier ou une machine à laver).

Il faudra d’ailleurs aussi penser à vérifier que cette nouvelle pièce d’eau pourra être alimentée par le chauffe-eau en place sans avoir besoin d’en augmenter la capacité. Le cas échéant, un petit chauffe-eau complémentaire peut devenir une bonne solution.

Les travaux de chauffage

Bien sûr, il ne sera pas question de négliger le chauffage. Le garage devenant une chambre, il sera indispensable de lui prévoir une température agréable en toutes saisons. 

Que ce soit un chauffage par le sol, un chauffage central ou électrique, les émetteurs de chaleur adaptés devront être installés. Là encore, il faudra s’assurer que les équipements présents sont assez puissants pour chauffer cet espace supplémentaire (que ce soit la chaudière, le compteur ou autre).

Les travaux de finition

Selon que les supports seront neufs ou à rénover, les travaux de finition pourront embarquer la préparation des supports et la pose des revêtements.

La préparation des supports

Au sol, il pourra être nécessaire de prévoir un ragréage afin de retrouver une surface lisse et plane, tant pour les sols que les parois murales. 

Mais, au sol, une simple chape de carreleur pourra aussi répondre aux attentes.

Les revêtements

Enfin, les finitions porteront essentiellement sur les revêtements qui viendront habiller et personnaliser la chambre.

Surfaces visées

Revêtements possibles

Sols

– carrelage : bien qu’un peu froid pour une chambre, il peut être intéressant dans la partie pièce d’eau

– moquette : elle revient à la mode, mais peut être gênante pour les allergiques et asthmatiques

– lino : idéal pour des chambres d’enfants

– parquet : plus fragile, il sera privilégié dans une chambre d’adulte

Murs

– peinture

– papier-peint

– faïence : dans l’éventuelle partie pièce d’eau, elle sera du plus bel effet

– lambris : pour son côté chaleureux ou si vous souhaitez un esprit chalet

Plafonds

– peinture

– papier-peint

– lambris

Les options

Au-delà des aménagements indiqués jusqu’alors, il est également possible d’envisager d’autres travaux.

Par exemple, dans le cas d’un garage disposant d’une belle hauteur sous plafond, il sera possible d’en optimiser l’utilisation en créant une mezzanine, voire un étage complet.

Une autre option peut être de transformer l’espace en un petit studio. Ce dernier aura alors besoin d’un espace salle d’eau et d’une kitchenette. Ces postes seront alors générateurs de dépenses complémentaires, que ce soit en équipements sanitaires ou en cloisonnement et raccordement électrique et de plomberie. 

Mais si le garage est clairement indispensable au logement, vous pourrez encore, si cela vous est autorisé, garder ce garage intact et lui ajouter un étage en mettant un plancher et/ou en élevant la toiture.

Les prix

Maintenant que nous avons étudié les différents travaux pouvant être engagés pour transformer votre garage en chambre, voici quelques idées de tarifs associés :

Postes de dépense

Prix

Modification des ouvertures

ouverture d’un mur porteur (prix moyens)

2 000 à 5 000 €

murer une porte ou une fenêtre (hors finitions)

150 à 300 €

ouverture d’un mur porteur pour poser une baie vitrée ou une porte-fenêtre

1 000 à 2 500 €

ouverture d’un mur porteur pour poser une fenêtre

à partir de 500 €

ouverture d’un mur porteur pour poser une porte

1 000 €

Création d’une dalle en béton

40 à 60 € par m²

Travaux d’isolation thermique

sol

20 à 80 € par m²

mur

30 à 180 € par m²

plafond

30 à 50 € par m²

toiture

60 à 200 € par m²

Travaux de cloisonnement

fixe

32 à 100 € par m²

mobile

80 à plus de 2 000 € en fourniture seule

Le faux plafond

suspendu ou autoportant plâtre ou bois

15 à 80 € par m²

toile tendue PVC

20 à 60 €

Les travaux d’électricité

point de lumière

60 à 80 €

prise 16A

50 à 100 €

Les travaux de plomberie

douche à l’italienne

600 à 3 000 €

lavabo

50 à 300 €

Les travaux de chauffage

au sol électrique

40 à 50 € par m²

chauffage central (radiateurs à eau en fourniture)

30 à 700 €

chauffage électrique (convecteur en fourniture)

30 à 300 €

Préparation des supports

ragréage

20 € par m²

chape sèche

45 € par m²

Revêtements

sol

10 à 250 € par m²

murs

15 à 60 € par m²

plafond

20 à 65 € par m²

Les options

pièce d’eau complète

5 000 à 10 000 €

kitchenette

400 à 2 000 €

mezzanine en fourniture seule

300 à 5 000 € par m² 

Les démarches

Dans le cadre de votre projet, certaines démarches administratives seront de vigueur. En voici les principaux éléments selon que votre commune est ou non concernée par un PLU (Plan Local d’Urbanisme).

 

Eléments concernant le garage existant

Démarches 

Déclaration préalable de travaux

Permis de construire

Présence d’un PLU

Surface : moins de 40 m²

x

 

Surface : moins de 40 m²

Spécificité : modification de façade

 

x

Surface : moins de 40 m²

Spécificité : la surface habitable totale après travaux est de plus de 150 m²

 

x

Surface : plus de 40 m²

 

x

Absence de PLU

Surface : moins de 20 m²

x

 

Surface : moins de 20 m²

Spécificité : modification de façade

 

x

Surface : moins de 20 m²

Spécificité : la surface habitable totale après travaux est de plus de 150 m²

 

x

Surface : plus de 20 m²

 

x

FAQ

Peut-on réellement transformer un garage en chambre ?

Tout à fait ! Le garage a souvent l’avantage d’être déjà relié à l’habitation. Dès lors, avec quelques aménagements, il peut aisément devenir une chambre très confortable et accueillante.

Pourquoi transformer le garage en chambre ?

Il y a un vaste nombre de réponses à cette question. Cela peut être, lors de l’achat du bien, afin de répondre à la composition du foyer. Mais aussi, quelques années plus tard, quand ce même foyer s’agrandit. Le projet peut également provenir du souhait, pour les parents, de se créer un espace privilégié, à savoir une suite parentale qui, en outre, viendra accroître la valeur du bien.

Quel peut être le piège d’une suppression du garage ?

Il faut prendre garde au PLU éventuel de la commune. En effet, ce dernier peut contraindre à la présence d’une place de parking associée au logement. Transformer le garage en chambre implique automatiquement la suppression de cette place de stationnement qu’il faudra alors remplacer. Selon la configuration locale, ce remplacement n’est pas toujours réalisable et peut alors faire échouer le projet ou risques des pénalités.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire