Prix d’un façadier en 2022

Vous allez entamer des travaux de ravalement de façade et vous ne savez pas à quel budget vous attendre ? Découvrez les tarifs d’un façadier en 2022 selon les prestations et repartez avec votre devis gratuit si vous le souhaitez !

Façadier 2020

Prix moyen d’un façadier

On parle de ravalement de façade pour désigner tous les travaux d’entretien et de rénovation d’un mur extérieur. Toutefois les travaux peuvent être plus ou moins importants selon l’état initial du mur en question.

Le façadier peut donc :

  • Nettoyer la façade avec un jet haute pression, ou en effectuant un hydrogommage (en cas de façade très encrassée)
  •  La réparer si elle comporte des fissures ou des taches d’humidité (il peut alors régler ce problème en injectant de la résine dans le mur, pour éviter les remontées capillaires par exemple)
  • Poser un nouveau revêtement qui peut être un enduit, un crépi, de la peinture ou encore un bardage.

En 2022, un façadier facture son intervention entre 5 et 100€ par m².

Voici de quoi vous donner une idée du coût de chaque prestation :

Prestation du façadier Prix au m2 (€)
Nettoyage jet haute pression 5 à 10€
Nettoyage par sablage/hydrogommage 40 à 80€
Enlèvement d’un vieux crépi 10 à 20€
Application d’un crépi 20 à 100€ selon le crépi (monocouche, traditionnel…)
Peinture de façade 10-50€
Rattrapage d’une fissure 5 à 10€ par mètre de fissure traitée
Application d’un produit d’étanchéité 30-90€
Pose d’un bardage 30-80€
Mise en place d’un échafaudage 10 à 15€

Remarque : Si vous pensez installer une isolation, découvrez les aides financières prévues dans ce cadre ici.

Pourquoi entamer un ravalement de façade?

Le ravalement de façade vise à améliorer l’aspect esthétique d’un bâtiment mais pas seulement!

Le ravalement de façade consiste également à:

  • Traiter les problèmes d’infiltrations de la façade (dus à des fissures, à un enduit de mauvaise qualité…);
  • Limiter les déperditions thermiques, dans le cas ou l’on profite du ravalement pour améliorer l’isolation d’un bâtiment en effectuant une Isolation par l’Extérieur (ITE).

Le ravalement de façade est un chantier qui implique bien plus qu’un simple passage de peinture, les travaux sont lourds et il faut généralement faire appel à un façadier pour garantir un résultat de qualité.

Les étapes du ravalement de façade

Le façadier a pour objectif de réparer les dégâts apparents sur la façade.

Les principaux soucis que rencontre une façade au fil du temps sont :

  • Le décollement du revêtement.
  • L’apparition de fissures.
  • La perte de couleur due aux agressions externes et à la pollution.
  • La détérioration de l’étanchéité du mur extérieur;

Pour contrecarrer ces désagréments le façadier s’emploie à les éliminer et résoudre en 4 grandes étapes :

  • Le nettoyage : cette étape consiste à éliminer les imperfections de surface.
  • La réparation : une fois les grands problèmes à la vue le façadier applique un traitement adéquat.
  • La finition : c’est l’avant dernier partie du processus, elle consiste à l’application du revêtement d’habillage (peinture, briques, enduit, pierre, bois etc..).
  • La protection : non obligatoire mais conseillée, cette dernière étape implique de mettre en place une couche de protection adaptée à chaque type de finition.

Tous ses travaux se font en hauteur la sécurité est donc primordiale tout comme l’est l’installation d’échafaudages conformes aux règles et sécurisés tant pour le façadier et ses acolytes que pour les passants en bas de la rue.

Ainsi, pas question d’entamer un ravalement de façade par vos propres moyens, la loi l’interdit dans tous les cas et la réglementation sur ce type de travaux est fortement contrôlée.

Le ravalement de façade : ce que dit la loi

Le Code de la Construction et de l’Habitation édicte les règles en matière d’entretien de la façade.

Celle-ci doit être maintenue en bon état et bénéficier d’un ravalement de façade tous les dix ans.  En cas de non respect de cette obligation, le propriétaire du bâtiment peut être mis en demeure par le maire de sa commune, de réaliser les travaux dans les plus brefs délais. S’il s’obstine à refuser, il risque une amende de 3 750€.

Cette législation est appliquée avec des nuances dans chaque ville française.

Les chantiers avec échafaudage

Pour les chantiers avec échafaudage, vous devrez demander une autorisation spécifique auprès de votre municipalité.

Il peut s’agir d’une autorisation d’occupation temporaire ou d’un arrêté de circulation dès lors que l’échafaudage a un impact sur les conditions de circulation.

Si votre échafaudage empiète sur le trottoir, vous devrez vous acquitter – pendant la durée des travaux – d’une taxe locale de 2€ par m² et par jour.

Les nuances liées au PLU

Nous avions mentionnés les nuances selon les régions, et dans le cadre du plan local d’urbanisme (PLU), chaque commune fixe des règles quant à la couleur des façades et aux matériaux utilisés pour les bardages.

Avant d’entamer vos travaux et de déposer la demande du permis de construction auprès de votre mairie, pensez à consulter le CAUE (conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement) pour vous renseigner sur les couleurs autorisées dans votre lieu de résidence.

Locataire vs propriétaire : qui doit payer le ravalement de façade ?

Si vous êtes locataire de votre logement, c’est à votre propriétaire de prendre en charge les travaux de ravalement.

S’il refuse de le faire alors même que votre façade est défraîchie, tournez-vous vers l’ADIL qui vous aidera à faire valoir vos droits.

Le cas du ravalement d’immeuble

Les immeubles sont eux aussi concernés par l’obligation de faire rénover la façade tous les dix ans. Le maire peut prescrire un ravalement de façade par arrêté. Cet arrêté est destiné au syndic et ce dernier se charge ensuite d’avertir les copropriétaires via un recommandé avec accusé de réception.

Les travaux doivent être commencés dans l’année qui suit la réception de l’arrêté. Les modalités de réalisation du ravalement sont votées en assemblé par les copropriétaires.

Si le maire n’impose pas de ravalement la décision d’engager des travaux doit être votée :

  • A majorité simple s’il s’agit de travaux nécessaires au maintien en état de l’immeuble (façade visiblement salie et dégradée)
  • A majorité absolue si le ravalement est seulement voué à améliorer l’aspect esthétique ou les propriétés isolantes du mur extérieur.

Notez qu’en cas de ravalement, les copropriétaires sont forcés de débourser entre 3000 et 6000€. S’il s’agit d’une rénovation énergétique (l’isolation de la façade va être renforcée au cours des travaux), ils peuvent bénéficier d’un prêt à taux zéro : l’éco PTZ.

Ce dernier point nous amène à évoquer les aides financières liées au ravalement de façade :

Ravalement de façade en 2022 : quelles aides financières ?

Un ravalement de façade coûte cher mais la bonne nouvelle, c’est qu’il existe des coups de pouce financiers pour aider les propriétaires à mener à bien leur projet de rénovation.

Pour un ravalement de façade simple

  • L’ANAH peut prendre en charge jusqu’à 50% de vos travaux si la construction du bâtiment concerné est achevée depuis plus de 15 ans.
  • Certaines collectivités territoriales accordent des subventions aux personnes souhaitant remettre à neuf leur façade. Rapprochez-vous de l’ANIL pour savoir si votre lieu d’habitation est concerné.
  • La TVA est réduite à 10% sur les fournitures et la main d’œuvre pour tous vos travaux de rénovation et le ravalement de façade en fait partie.

Pour un ravalement de façade avec ITE

  • L’Eco PTZ, nous l’avons cité plus haut, il permet aux propriétaires d’emprunter de l’argent sans intérêts pour refaire leur façade en ajoutant un isolant.
  • MaPrimeRénov qui peut aller de 15 à 75€ par m² en fonction des revenus du foyer concerné.
  • La prime énergie qui dépend elle aussi de vos ressources. Si vous souhaitez effectuer des travaux de rénovation énergétique, vous pouvez effectuer une simulation sur le site Faire.
  • La TVA réduite à 5,5% pour tous les travaux de rénovation énergétique et donc pour un ravalement de façade avec ITE.

Attention, pour bénéficier de cette deuxième série d’aides, il faut obligatoirement faire appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement.

Contacter un façadier et recevoir un devis gratuit

Vous pouvez contacter  nos entreprises affiliées directement en remplissant vos demandes sur notre site, le devis est gratuit et sans compromis quelconque alors n’hésitez pas à en solliciter.

Avant de clore notre sujet, nous vous rappelons que les tarifs sont très différents entre chaque prestataire, et que pour votre propre intérêt il convient de demander plusieurs devis et comparer soigneusement les offres pour vous garantir un budget correct.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire