Prix de pose du parquet

Le parquet est un revêtement de sol qui apporte chaleur et esthétisme à votre intérieur. Obtenez des info sur le prix et la pose d’un parquet en neuf ou rénovation : flottant, stratifié, massif.

Rate this post
Pas de commentaire

Choisir son parquet

Le parquet est un revêtement de sol, qui est traditionnellement constitué de lames de bois.

Pour qu’il soit considéré comme « authentique », le parquet doit posséder au minimum une couche de 2,5mm de vrai bois sur sa face supérieure!

Cela étant, par extension, on utilise l’appellation « parquet » pour désigner aussi bien le parquet massif que le contrecollé ou encore, le parquet flottant.

Le parquet massif

Le parquet massif est un parquet composé à 100% de bois de la même essence, généralement du chêne, du châtaignier, du hêtre ou du bambou.

parquet massif

Le parquet massif présente un style authentique

Le bois massif est le parquet traditionnel qui offre chaleur à une pièce de vie.

Cependant, ce parquet est difficile à poser par rapport aux autres : il doit être cloué ou collé.

Le parquet contrecollé ou parquet flottant

Le parquet contrecollé est composé de trois épaisseurs dont seule la première est faite de bois noble, les autres sont faites de bois composite et de résine.

choix parquet flottant

Le parquet flottant offre un vaste choix décoratif

Le parquet flottant est composé de la couche inférieure à la couche supérieure d’une couche de contre-parement, d’une couche intermédiaire et d’une couche de parement.

La couche d’usure en bois noble assure la résistance et l’esthétisme.

Ce parquet est idéal en rénovation et facile à poser.

Le stratifié

Comme énoncé dans la première partie, le stratifié ne rentre pas dans la catégorie des parquets mais on le présente tout de même car il imite le parquet.

Le stratifié est composé d’un film protecteur, d’une couche de bois aggloméré, d’autres couches en bois et d’une fine couche d’usure.

Avantages et inconvénients des parquets

Le parquet en bois massif et le parquet contrecollé ont des résistances semblables car elles dépendent de l’essence de bois choisie.

salon parquet ciré

Salon chic avec un parquet ciré

Cependant, le parquet contrecollé sera beaucoup moins durable que le parquet en bois massif qui peut devenir centenaire s’il est bien entretenu.

La pose des deux parquets peut être effectuée par collage ou en pose flottante. Seul le parquet massif peut être cloué.

Les finitions sont nécessaires au parquet en bois massif mais ne le sont pas pour le parquet contrecollé qui est déjà vitrifié.

  • Tableau récapitulatif des avantages et inconvénients
Avantages Inconvénient
Parquet en bois massif
  • Durable
  • Rénovation possible
  • Tous types de pose
  • Onéreux
  • Entretien régulier
Parquet flottant
  • Mise en œuvre simple
  • Entretien facile
  • Tous types de pose
  • Pas besoin de finition
  • Moins durable que le parquet en bois massif
  • Moins esthétique que le parquet en bois massif
Stratifié
  • Economique
  • Esthétique
  • Entretien facile
  • Bonne résistance à l’humidité
  • Hydrofuge
  • Ce n’est pas un parquet
  • En cas d’impact, le ponçage est impossible donc il faut changer la lame ;
  • Unique pose possible : pose flottante

La pose du parquet

Pose parquet flottant

La pose flottante est possible sur de nombreuses surfaces et ne fixe pas les lames de parquet sur le sol ou la structure d’un étage (lambourde). Les lames sont généralement clipsées les unes avec les autres.

Débuter la pose en installant une sous-couche d’isolant comme de la mousse polyuréthane pour réduire les bruits ou du film polyéthylène pour parer votre parquet contre les remontées d’humidité.

parquet couche isolante

Une sous couche isolante est posée sous le parquet

Commencer la pose de la première lame en laissant un espace de quelques millimètres avec les murs à l’aide de cales (prise en compte de la dilatation du bois).

Les autres lames seront emboîtées les unes aux autres.

pose parquet flottant

Les lames du parquet sont emboitées

Terminer en posant les plinthes.

Pose d’un parquet cloué

La pose clouée d’un parquet est réalisée lors de la pose de parquet en bois massif et uniquement sur un quadrillage de lambourdes fixées au sol (ou sur les solives dans le cas de la création d’un plancher d’étage).

pose parquet lambourde

Pose d’un parquet traditionnel sur lambourde

Etapes préalables : laisser les paquets de lame de parquet au moins une semaine dans la pièce où elles vont être posées et déballez les 48h avant la pose pour que leur taux d’hygrométrie s’adapte à celui de l’air ambiant. Préparer le sol, il doit être plan, propre et sec.

  • Les lames de parquet doivent être posées parallèlement au sens de la lumière, commencer donc par fixer les lambourdes perpendiculairement à ce sens. Les lambourdes seront fixées tous les 30 à 40cm dans le béton à l’aide de chevilles et dans les solives à l’aide de vis.
  • Les lames doivent être clouées aux lambourdes à chacune de leurs extrémités, donc elles doivent être découpées pour commencer et se terminer à chaque fois sur une lambourde. Elles sont également emboîtées les unes aux autres.
  • Terminer en posant les plinthes.

Attention, cette pose ne permet pas de poser de chauffage au sol

Pose parquet collé

La pose d’un parquer collé solidarise le sol avec le revêtement et permet l’installation de système comme le plancher chauffant car cela facilite les échanges thermiques.

  • La pose débute en positionnant les deux premiers rangs de parquet sans colle. Retirer les sans en perdre l’ordre des lames et encoller la surface que ces deux rangs occupaient. Poser les lames une à une en vous aidant d’un maillet, d’un marteau, de cales et d’un tire lame pour correctement les emboîter entre elles ;
  • Recommencer ces étapes en travaillant deux rangs par deux rangs ;
  • Finir en posant les plinthes.

Prix d’un parquet

Le prix du parquet varie en fonction de la qualité du bois, voici un ordre d’idée des prix pour les deux types de parquet et le stratifié :

parquet flottant salon

Parquet flottant

  • Le prix du parquet massif est compris entre 50€ et 150€/m² ;
  • Le prix du parquet flottant est compris entre 50€ et 100€/m² ;
  • Le prix du stratifié est compris entre 8€ et 15€/m² s’il est sans finition. Mais son prix peut augmenter s’il est avec un effet blanchi/vieilli (de 10€ à 30€/m²) ou s’il imite le bois exotique (de 15€ à 40€/m²).

Le prix de la pose d’un parquer coûte en moyenne 35€/m² HT.

Tarif d’un parquet suivant la pose

  • Le coût de la pose clouée

Le prix de la pose d’un parquet cloué entre 30€ et 40€/m².

Cas pratique

La pose d’un parquet cloué nécessite la mise en place d’une structure de lambourdes dont le prix est de 2€/ mètre linéaire.

Si nous prenons l’exemple d’une pièce de 20m² (4m x 5m), il faudra 75 mètres de lambourdes (espacement de 30 cm chacune).

Donc cela coûterait 150€. Les clous et chevilles représentent des coûts négligeables.

  • Tarif d’une pose collée

Le coût d’une pose de parquet collée se situe aux alentours de 20€/m².

  • Prix de pose d’un parquet flottant

L’opération de pose d’un parquet flottant coûte environ 15€/m².

  • Pose d’une couche isolante

La pose d’une couche isolante coûte environ 4€/m².

Trouver une entreprise pour poser un parquet

La pose d’un parquet est effectuée par les professionnels du revêtement de sol ou du parquet.

De nombreuses entreprises existent dans ce domaine, c’est pourquoi pour faire marcher la concurrence il est vivement conseillé de faire faire des devis par au moins 3 entreprises.

Le choix du parquet et de la pose peuvent être conseillés par un artisan qui saura vous expliciter plus en détail les caractéristiques de chaque parquet pour qu’il soit adapté à votre pièce.

Laisser un commentaire