La rénovation du plancher : comment faire ? A quel prix?

Le plancher est un composant qui s’altère dans le temps : présence de trous, irrégularités de surface, mauvaise isolation. Nous verrons comment et à quel prix rénover un plancher.

Rate this post
Pas de commentaire

La rénovation d’un plancher

La rénovation du plancher est nécessaire dès lors que le sol est altéré et qu’il présente des irrégularités de surface : différence de niveau, trous, fissures.

Elle peut constituer une bonne occasion pour changer un revêtement de sol ou pour installer une isolation efficace, couplée à de nouveaux équipements (plancher chauffant).

Nous aborderons dans cet article certaines des solutions employées pour la rénovation de plancher.

Rénover un plancher en faisant un ragréage

Le ragréage est une couche intermédiaire entre le sol et le revêtement final, qui permet de rattraper les défauts de surface.

Le ragréage est possible sur tous les supports durs (dalle en béton, ciment, carrelage, parquet) mais est impossible sur les surfaces molles (lino, moquette).

chape ragreage plancher bois

La chape de ragréage rattrape les défauts d’un plancher en bois

Suivant la taille des irrégularités, on pourra s’orienter vers un enduit de ragréage (faibles irrégularités) ou une chape de ragréage.

  • L’enduit de ragréage: il s’agit d’un coulis apposé sur une faible épaisseur
  • La chape de ragréage: elle peut être sèche ou fluide. Pour les rénovations de combles, on privilégiera les chapes légères, afin de ne pas surcharger le plancher.

Les chapes utilisées pour la rénovation de plancher

Un plancher peut être rénové avec différentes typologies de chape: la chape de mortier, la chape allégée ou encore la chape sèche.

Le choix s’effectue en fonction des caractéristiques souhaitées: facilité de pose, poids, isolation, aspect final recherché,  coût.

La chape de mortier

Cette chape est un mélange de ciment, d’eau et de sable.

C’est la chape la plus courante, elle peut être utilisée en extérieur comme en intérieur et permet de rendre le sol plan.

chapiste chape liqudie

Chapiste coulant une chape liquide

Cependant sa mise en œuvre est difficile en comparaison avec la chape sèche : il faut couler le mélange après avoir coffrer la surface à recouvrir, puis il faut égaliser avec une longue règle et talocher.

La chape allégée

Dans une chape allégée, les graviers sont remplacés par des granulats légers : argile, polystyrène, roche expansée.

La mise en œuvre est la même que pour une chape traditionnelle :

  • Poser des joints de quelques millimètres tout autour de la surface à couler afin qu’ils reçoivent les contraintes de dilatation de la chape ;
  • Poser des piges (repères pour contrôler le niveau) ;
  • Bien fixer les gaines et canalisations qui vont être recouvertes par la chape ;
  • Couler le mortier à l’aide d’une pompe à mortier.

Cette chape, possède une bonne isolation thermique (présence de granulés légers), et son prix est moins cher qu’une chape sèche. Enfin, le temps de séchage de ce type de chape est entre 24h et 48h.

La chape sèche

La chape sèche est utilisée pour rénover des sols en béton ou en bois (ex : aménagement de comble). Elle est composée de granulats secs recouverts de panneaux de particules, de plaques en plâtre ou de plaques de gypse.

Chape seche renovation plancher

Principe de pose d’une chape sèche : granulés à gauche, plaques à droite

Elle constitue une alternative des chapes traditionnelles avec de nombreux avantages :

  • Légèreté
  • Mise en œuvre rapide (de 0h à 12h d’attente avant de pouvoir marcher dessus)
  • Isolant thermique et acoustique

Cependant, elle n’est pas très économique.

La rénovation de plancher : une occasion pour poser un plancher chauffant !

La pose d’un plancher chauffant se fait sur un sol support parfaitement plan et sans irrégularités, donc après un ragréage.

Pour favoriser la diffusion de chaleur et l’enrobage des tuyaux, on utilise traditionnellement une chape « liquide », qui est une chape à base de ciment ou d’anhydrite présentant une fluidité importante.

Prix d’une rénovation de plancher

Dans le domaine de la construction, chaque cas est unique ! Il en va de même pour la rénovation de plancher.

Architecte et ses clients entrain de regarder un plan de maison

Architecte et ses clients lors d’un projet de rénovation

L’étendue des travaux peut aller du simple ponçage d’un parquet, jusqu’à la mise en place d’un système de plancher chauffant recouvert par un revêtent de sol !

Cela étant dit, pour rattraper les défauts de surface et mettre en place un système chauffant, vous pouvez compter sur la gamme de tarif estimée ci-dessous.

  • Tarif d’une chape de mortier : ~130 €/m3 i.e. ~6,5€/m2 (pour une chape de 5 cm d’épaisseur)
  • Prix d’une chape allégée: ~ 300€/m3 i.e. 15€/m2 (avec une épaisseur de ~5 cm – fabrication à la bétonnière, avec billes de polystyrène à 0,25€/m3).
  • Prix d’une chape liquide: ~20 – 25 €/m2
  • Coût d’un plancher chauffant: de l’ordre de ~40 – 60 €/m2. Il peut être plus cher suivant la technique utilisée (plancher chauffant à eau).

Trouver une entreprise de rénovation

Pour effectuer la rénovation de votre plancher, il est conseillé de faire appel à un professionnel : maçon, chapiste ou chauffagiste.

Comme pour tous travaux, il est important de faire faire des devis par différentes entreprises pour avoir une idée du budget et pour rencontrer le professionnel le plus compétent.

Laisser un commentaire