Aménagement du sous sol : comment faire? A quel coût ?

Vous venez de créer une nouvelle pièce de vie sous votre maison, il est temps de l’aménager. Cet article vous explique quels aménagements sont nécessaires avant de commencer la décoration et l’ameublement.

Rate this post
Pas de commentaire

L’aménagement du sous sol

Pour de nombreuses habitations, l’agrandissement par l’élévation de la maison n’est pas possible alors qu’un sous-sol inutilisé qui occupe les fondations de la maison reste souvent inexploité.

Ce sous-sol qu’il soit partiellement ou totalement enterré peut être très utile pour créer un espace supplémentaire à votre maison comme une grande pièce à vivre.

L’avantage de réhabiliter un sous-sol en pièce à vivre est qu’il peut presque doubler la surface de la maison sans ajout d’emprise au sol !

Cela étant, l’aménagement du sous sol nécessite de faire un état des lieux, afin de s’assurer que celui ci soit bien conforme et sain pour accueillir un espace de vie.

Comment aménager un sous sol ?

L’aménagement du sous sol consiste à transformer une surface « à priori » sombre et humide en un lieu de vie : chambre, salle de jeu, salon, home cinéma, etc.

salon sous sol

Salon moderne dans un sous sol aménagé

Cela passe par un ensemble de travaux portant sur : l’accessibilité, l’assainissement, l’apport de lumière, l’isolation ou encore, l’organisation de l’espace.

L’installation d’un escalier au sous sol

L’accès au sous-sol s’effectue soit par un escalier extérieur ou intérieur.

Dans le cadre de la réhabilitation du sous-sol en pièce à vivre il est préférable d’avoir un accès intérieur à votre habitation pour lier le R-1 au Rez-de-chaussée.

Il faut aussi que votre hauteur de plafond soit de minimum 1,80m même si pour un espace confortable la hauteur de 2,30 m est plus agréable pour un espace à vivre.

Pour obtenir cette hauteur des techniques comme l’excavation consiste à étendre votre maison par les fondations pour gagner quelques centimètres dans votre sous-sol.

Notez que cette solution peut être possible qu’après une étude avec un professionnel de votre habitation et l’acceptation des travaux prévus dans celle-ci.

Fenêtre de cave

L’un des points délicats pour les sous-sols est l’apport de lumière naturelle généralement compliqué à cause de sa disposition sous terre mais nécessaire à une pièce à vivre (1/5ème de la surface).

Fenetre cave cour anglaise et saut de loup

Apport de lumière dans une cave : cour anglaise et saut de loup

Si le sous-sol est partiellement enterré la pose de fenêtres hautes ou encore de soupiraux est bénéfique pour apporter de la lumière extérieure.

Suivant la configuration de l’espace, vous pouvez également opter pour une cour anglaise ou un saut de loup.

La cour anglaise

La cour anglaise est une cour aménagée au niveau du sous-sol à l’extérieur du bâtiment qui sert à apporter de la lumière à une fenêtre du sous-sol ;

Le saut de loup

Cette ouverture correspond à une cour anglaise mais plus réduite et fermée par une maçonnerie et une grille.

Choisissez si possible une double voie triple vitrage pour aider à l’isolation de votre sous-sol et pour ne pas perdre de chaleur inutilement.

L’assainissement et l’isolation du sous sol

L’un des points très importants à vérifier sur votre sous-sol est l’isolation qui est primordiale pour une pièce à vivre surtout lorsque les murs sont en contact même avec la terre.

Cette implantation immergée dans le sol peut causer des risques d’infiltrations d’eaux, d’inondations ou d’humidité si des précautions ne sont pas prises au préalable.

Le drainage

Votre terrain devra peut-être repensé dans ses niveaux pour incliner l’écoulement des eaux à l’opposé du sous-sol habitable.

Des systèmes de tuyaux drainants autour de vos fondations ou de digues permettent aussi d’évacuer les eaux ou d’éloigner celle-ci de votre habitation en sous-sol.

rouleau laine minerale

Rouleau de laine minérale

L’isolation thermique

Être encaissé dans la terre permet un apport de fraicheurs très utiles en été mais peut être une contrainte couteuse l’hiver si l’isolation n’est pas bien faite.

Pensez que l’isolation passe autant par les murs, que par les sols ou encore les ouvertures de votre habitation.

L’assainissement

Il faudra dans la réhabilitation de votre sous-sol réaliser des travaux d’assainissement si des problèmes d’humidité ont déjà était constaté dans sa précédente utilisation.

Si celle-ci est bien réalisée vous pourrez faire des économies sur le chauffage de votre future pièce à vivre mais aussi réduire l’humidité produite par la terre dans votre sous-sol pour éviter d’avoir au fil du temps un espace insalubre pour espace de vie.

Les raccordements

De nombreux travaux d’installation sont nécessaires pour rendre votre pièce habitable.

Un accès direct à l’électricité et à l’eau est obligatoire et devra être étudié avec des professionnels pour réaliser une nouvelle installation ou un raccordement à celle de votre habitation.

L’aération du sous sol

grille aeration sous sol

Grille d’aération d’un sous sol

Pensez aussi à vérifier l’aération de votre pièce qui doit être correcte et peut-être corriger grâce à la pose de grille dans les parties hautes des murs ou des aérations posées au-dessus des nouvelles ouvertures.

L’installation d’une VMC simple ou double flux peut être une solution pour ventiler correctement votre sous-sol. Les deux systèmes permettent de réguler l’air ambiant dans la maison et d’évacuer l’air saturé en eau pour éviter les problèmes de moisissures et d’humidité. De plus, un puits canadien peut venir compléter cette installation pour rendre ses performances optimales.

Les travaux d’agencement du sous sol

Outre les travaux d’aménagement spécifiques au sous-sol, les travaux de rénovations traditionnels sont également applicables. Ceux-ci portent sur l’application de revêtements de sol et de mur, ainsi que sur le cloisonnement de l’espace.

  • Le sol : avant la mise en œuvre d’un revêtement (carrelage, moquette, lino, parquet), la surface peut être égalisée et éventuellement isolée avec la pose d’une chape flottante (ou classique).
  • Le mur: les murs peuvent recevoir tous les type de revêtements classiques (peinture, papier peint, carrelage, enduits,…). Il faudra seulement faire attention à leur étanchéité car les remontées capillaires peuvent occasionner des dégâts ;
  • La réorganisation de l’espace: votre sous-sol peut être aménagé comme bon vous semble grâce à des cloisons classiques dont les plus courantes sont les cloisons en plâtre.

Exemple de coût pour l’aménagement du sous sol

Pour estimer correctement le coût de l’aménagement d’un sous-sol partons sur l’exemple d’une cave de 40m² (pièce unique).

Cette cave comportera 4 ouvertures et l’état du sol nécessite la pose d’une chape de ragréage.

L’étanchéité

Cette étape est importante et ne devra pas être négligée sous peine de rendre la pièce difficile à vivre (moisissures, humidité, dangers pour la santé,…).

L’entreprise d’étanchéité interviendra sur quelques jours pour protéger les murs des remontées capillaires et de toutes formes d’eau qui pourrait s’introduire dans votre structure.

Ces travaux sont uniques donc difficile à chiffrer mais il faudra plus de 1000€ ;

Coût des ouvertures de type saut de loup

Ce type d’ouverture se vend à 150-200€ l’unité mais il faut réaliser l’ouverture dans le mur et faire appel à un professionnel pour que l’étanchéité soit assurée.

Comptons 1000€ pour l’installation des ouvertures ;

Mise en place de la chape

Le prix au m² d’une chape est environ de 18€/m² donc ici il faudrait compter 720€.

cave sous sol avec chape liquide

Chape liquide coulée dans un sous sol

Prix de l’installation de carrelage

Le prix du carrelage dépend de la matière première mais en moyenne il faut compter 60€/m² soit dans notre exemple 2400€ TTC (pose et fourniture compris) ;

Isolation

L’isolation des murs et du sol doit être soignée pour éviter les déperditions thermiques et la fraicheur de la terre.

Pour isoler les murs, la laine de verre, la laine de roche et le polystyrène expansé sont de bons matériaux.

Pour le sol, le polystyrène ou la laine de roche peuvent être posé à condition qu’il ne soit pas chauffé. Le prix de ces isolants varie entre 40 et 70€/m² TTC (fourniture et pose). Sachez que l’isolation peut être faire par l’extérieur, l’intérieur ou les deux et qu’il ne faut pas oublier d’isoler le plafond (thermiquement et acoustiquement).

Dans notre exemple, on compte 1600 + 4200 = 5800€ pour l’isolation des murs et du sol ;

Accès à l’étage supérieur

Il ne faut pas oublier qu’il faudra prévoir une trémie dans le premier étage de la maison et l’espace d’un escalier dans le sous-sol.

Un escalier droit en bois peut vau au minimum 500€ mais les escaliers en pierre, béton ou alu peuvent coûter jusqu’à 5000€.

Pour l’ouverture et la pose de l’escalier comptez entre 500 et 1000€ ;

Ventilation

Comme nous l’avons évoqué précédemment, la ventilation est très importante et d’autant plus dans un espace confiné comme le sous-sol.

Une VMC coûte entre 500 et 2000€ mais si votre logement en possède déjà une il suffira juste de la raccorder et d’installer des bouches d’aération dans le sous-sol.

Comptons 250€ pour le raccordement d’une VMC existante, pour notre exemple.

Finalement, pour une pièce de 40m² en sous-sol, il faudra compter 15 000€ soit environ 400€/m².

Trouver une entreprise pour aménager sa cave

Pour aménager un sous-sol, différents corps de métier vont intervenir et vous pouvez décider de les contacter individuellement mais attention à la coordination de chacun (délais, retards,…) ou vous pouvez faire appel à une entreprise générale du bâtiment qui se chargera de tout.

N’oubliez pas de contacter plusieurs entreprises avant de signer avec la première rencontrée car elles sont libres de fixer leurs prix et donc certains peuvent en abuser.

Laisser un commentaire