Isolation d’un toit terrasse: prix, installation…

La toiture terrasse présente une légère pente (entre 1 et 5%). Très utilisée par Le Corbusier, elle se présente comme un moyen de récupérer l’espace au sol occupé par le bâtiment. Cependant, elle doit être soigneusement isolée pour éviter les déperditions thermiques. Comment faire ? Combien coûte l’opération ? Toutes les informations sur l’isolation d’un toit-terrasse sont ici !

etancheite toit terrasse
.

Prix de l’isolation d’une toiture terrasse

Une toiture terrasse peut se transformer en un espace de vie, un jardin (toiture végétalisée), comporter une partie couverte (solarium) ou même accueillir des voitures (toiture-terrasse parking).

Dans tous les cas, elle doit être isolée car, comme elle n’a pas de couverture à proprement parler, elle pourrait engendrer de lourdes déperditions thermiques.

En neuf, son isolation coûte entre 50 et 200€ par m², tout dépendant de la technique utilisée.

Méthodes isolation toit terrasse

Prix au m²

Isolation inversée

50-100€

Isolation conventionnelle

60-150€

Isolation végétale

90-200€

En rénovation, les prix sont les suivants :

Travaux à effectuer rénovation toit terrasse

Prix au m²

Dépose du revêtement actuel

15-30€

Pose rouleaux bitumineux

30-60€

Installation membrane EPDM

50-70€

Pose membrane TPO

10-25€

Vous connaissez le prix d’une isolation de toit terrasse et de sa rénovation, voyons maintenant en quoi consistent les différentes techniques d’isolation listées ci-dessus.

3 méthodes pour réaliser l’isolation d’un toit terrasse

Isolation toit terrasseBien isoler votre toiture terrasse permet de réduire les déperditions de chaleur ainsi que les nuisances sonores extérieures. Ce faisant, vous gagnez en confort au quotidien, vos factures d’énergie diminuent et votre bien immobilier prend de la valeur.

C’est donc un investissement rentable et, pour ce faire, vous avez trois possibilités :

  • L’isolation conventionnelle
  • L’isolation inversée
  • L’isolation végétale

 

Conventionnelle

Inversée

Végétale

Isolation

3/3

2/3

3/3

Longévité

3/3

1,5/3

2/3

Prix

2/3

1/3

3/3

L’isolation conventionnelle

Aussi appelée « toiture chaude », c’est l’option la plus utilisée lorsqu’il s’agit d’isoler un toit terrasse. Elle est en effet très performante et elle protège efficacement l’isolant, lui offrant une durée de vie plus longue que les autres méthodes.

Elle s’effectue en superposant:

  • un enduit d’imprégnation: mis sur le plancher « brut »;
  • Un écran pare vapeur;
  • Un isolant thermique (en panneaux, en rouleaux ou plus rarement, en vrac);

Lors de l’installation, on prendra soin de remonter les deux premières couches (enduit + pare vapeur) sur le bord de l’isolant.

Par la suite, l’isolant thermique est recouvert d’un revêtement d’étanchéité: feuille de bitume, membrane synthétique…

L’isolation inversée

Privilégiée en rénovation lorsque la membrane d’étanchéité est en bon état, l’isolation inversée consiste à poser un isolant sur la membrane existante.

L’isolant est ensuite lesté à l’aide de graviers ou de carrelage extérieur. Avec cette méthode, nul besoin d’ajouter un pare-vapeur. Sa pose étant rapide, c’est donc la moins onéreuse des trois solutions. En revanche, l’isolant est mal protégé de l’humidité et s’abîme donc plus vite que dans le cas d’une isolation conventionnelle.

L’isolation végétale

C’est la plus esthétique et la plus écolo de ces méthodes. Elle offre un excellent déphasage (les végétaux créent une couche froide qui isolent de la chaleur en été) et permet un écoulement progressif des eaux de pluie ce qui est idéal dans les régions pluvieuses.

En revanche sa pose est coûteuse…Il s’agit de superposer deux couches d’isolants (l’un filtrant, l’autre drainant) puis un géotextile sur lequel s’enracinent les végétaux.

Maintenant que vous en savez plus sur les différentes méthodes d’isolation, voici de quoi les comparer en un clin d’œil :

Quel isolant pour un toit terrasse ?

Le type d’isolant se choisit en fonction de la méthode d’isolation.

Méthodes isolation toit terrasse

Isolants à utiliser

Isolation conventionnelle

Laine de roche, laine de verre, polystyrène, polyuréthane

Isolation inversée

Polystyrène extrudé

Isolation végétale

Laine de roche, polyuréthane, laine de verre, liège, mousse phénolique

Dans tous les cas, au-delà de la performance thermique, on privilégiera un isolant avec une bonne classe de compression. En effet cela garantit sa longévité, surtout si votre toiture terrasse sert de parking et doit donc supporter des charges importantes.

Types d’isolants

Description

λ (W/m.K)

Prix (€/m²)

Minéral

La laine de verre et la laine de roche sont les isolants les plus populaires. Ils possèdent un bon rapport performance / prix. 

0.03 à 0.045

15€

Polystyrène

L’isolant polystyrène est efficace et résistant à l’eau. Néanmoins, c’est une matière non respirante et non recyclable. Et il craint les rongeurs.

0,028 à 0,035

dès 10€

Polyuréthane

C’est un très bon isolant thermique, qui résiste à l’humidité. Néanmoins, à l’instar du polystyrène, il ne respire pas et peut être dégradé par des rongeurs.

0,025 en moyenne

dès 10€

Mousse phénolique

C’est un isolant très mince qui est donc facile à utiliser car il prend peu de place. Il résiste au feu et présente de bonnes performances malgré sa finesse.

Entre 0,018 et 0,035

10-50€

Liège

Bon isolant thermique et phonique. Résiste à la compression. Ne craint pas l’humidité.

Entre 0.038 à 0.043

15-25€

Remarque : le coefficient λ indique la capacité isolante du matériau de composition de l’isolant, plus sa valeur est petite et plus l’isolant est efficace.

Choix du revêtement de sol pour toit terrasse

Une fois que vous avez choisi votre méthode d’isolation et votre isolant, il vous faut choisir le revêtement de votre futur toit terrasse.

Tout dépend en fait de l’utilisation que vous allez en faire :

Type de toit terrasse

Accessible

Non accessible

Possibilités de revêtement

  • Chape de béton recouverte de dalles (grès cérame, pierre reconsituée, dalles gravillonnées…), de pavés autobloquants ou de lames en bois.
  • Végétalisation intensive (création d’un véritable jardin d’agrément)
  • Graviers
  • Chape de béton
  • Végétalisation extensive (arbustes bas demandant peu ou pas de soin)
  • Rouleaux bitumineux

Quelques prix pour vous faire une idée :

Notez que si vous voulez créer un parking sur votre toit terrasse, il faut choisir un revêtement qui supporte le passage régulier de vos véhicules.

FAQ isolation toit terrasse

1° Peut-on isoler un toit terrasse par l’intérieur ?

L’isolation par l’intérieur (toiture froide) n’est pas conseillée dans le cas d’un toit terrasse car cela génère de la condensation au fil du temps.

Il est en revanche possible de réaliser une isolation dite « mixte » ou « un-tiers, deux-tiers », c’est-à-dire à la fois par l’intérieur et par l’extérieur.

Dans ce cas, les deux-tiers de l’isolant sont placés au-dessus du pare-vapeur et le tiers restant en-dessous. Cela limite la condensation tout en supprimant quasi totalement le pont thermique.

2° Qu’appelle-t-on « point de rosée » ?

Si l’installation est mal ventilée ou si on opte pour une isolation entièrement par l’intérieur, on observe un phénomène de condensation appelé « point de rosée ». L’humidité stagne dans l’isolant au lieu d’être évacuée. On voit alors apparaître à l’intérieur de la maison des taches de moisissure.

Ce point de rosée entraîne de lourds dommages car l’humidité ainsi emprisonnée dégrade peu à peu les matériaux et nuit à la qualité de l’air intérieur.

Pour éviter de tels soucis, il est important de faire appel à un professionnel fiable qui vous guide dans le choix d’un mode d’isolation performant.

3° Toit-terrasse mal isolé : quel impact sur les factures ?

En plus d’être inconfortable pour les habitants de la maison, un toit terrasse qui n’est pas, ou mal, isolé engendre d’importantes déperditions thermiques. On est alors obligé de surchauffer pour maintenir une température intérieure agréable et les factures grimpent.

Comme 30% des déperditions thermiques proviennent de votre toiture, vous payez une facture de chauffage de 30% plus élevée que si votre toit terrasse était correctement isolé.

Pour une maison de 100m² bien isolée, le chauffage revient en moyenne à 2000€ par an. Si le toit plat est mal isolé, la facture s’élève en revanche à 2600€…une différence suffisamment importante pour vous convaincre de refaire votre isolation !

4° Peut-on bénéficier d’aides financières pour isoler un toit terrasse

L’état français prévoit plusieurs aides dans le cadre des rénovations énergétiques.

Parmi les aides les plus sollicitées par les particuliers :

  • MaPrimeRénov’
  • L’éco-prêt à taux zéro.
  • Un taux de TVA réduit à 5.5% 
  • Les aides locales selon la région d’habitation

Ces aides peuvent couvrir jusqu’à 30% de vos dépenses pensez donc à vérifier vos éligibilités.

En résumé, il existe plusieurs paramètres à prendre en compte pour estimer un budget des travaux, et il n’y a qu’une seule solution pour obtenir le chiffrage concret : demander des devis !

Demander un devis pour l’isolation d’un toit terrasse!

Faire appel à un pro c’est la garantie d’un travail bien fait et faire appel à un pro labélisé RGE (reconnu garant de l’environnement) vous permet de prétendre aux aides financières évoquées ci-dessus.

Pensez donc à demander vos devis gratuits, cela ne vous engage à rien mais vous augmentez vos chances de trouver un professionnel compétent, au meilleur prix.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire